jeudi 10 janvier 2013

Le Nord Pinus

J'aime retrouver Arles, surtout sous le soleil d'hiver. Cette ville, en apparence endormie hors saison, alanguie l'été, est juste solidement enracinée et pleine de caractère. Sa lumière éclatante explique qu'elle soit au coeur de l'univers de la photo et liée intrinsèquement à l'oeuvre de Van Gogh. A mes yeux, elle incarne surtout la fusion de la Provence (mon lieu d'ancrage) et de l'Espagne, mes racines...

Les Ferias et le festival des Suds à Arles sont d'ailleurs l'occasion de retrouver le flamenco en direct et de vivre des moments inoubliables comme celui du dernier concert à Arles de Diego el Cigala. Retenu plusieurs heures à l'aéroport de Madrid, il décida non obstant de maintenir la date en entamant son concert bien après minuit dans une chaude nuit d'été... Et le public sut prendre le temps de savourer l'attente. 









Photo du salon de l'Hôtel site Nord Pinus

Un autre moment purement arlésien, celui de ma rencontre "fortuite" avec Estrella Morente, magnifique dans sa tenue de scène, dans un hall du Nord Pinus déserté: un moment intime et solennel... prolongé par l'accueil chaleureux de la propriétaire des lieux qui ouvrit en pleine nuit le bar de l'hôtel! 

Un bon verre de whisky et des éclairages tamisés accompagnèrent ce moment romanesque, digne de l'univers de l'un de ses hôtes les plus célèbres: Ernest Hemingway, qui n'a pas fait qu'y poser ses guêtres (comme à peu près dans tout ce que l'Europe et les Amériques comptent d'endroits décents). Il incarne un peu l'âme de cette Institution arlésienne qu'est le Nord Pinus : arts, littérature, tauromachie et secrets d'alcôves.








Cet hôtel géré dans les années 50 et 60 par un couple d'artistes du cirque Medrano (une chanteuse de cabaret et un clown!) vit passer nombreux écrivains, peintres et célébrités "en tournée" comme Cocteau, Picasso ou Fritz Lang. Ils y aimaient l'atmosphère liée à l'univers de la nuit et à leur tour, marquèrent l'identité du lieu. 

Aujourd'hui on retrouve leurs portraits tout au long des murs, mixés aux oeuvres de grands photographes comme Peter Lindbergh et Dominique Isserman. Le goût pour la photo de Mme igou, collectionneuse qui repris l'hôtel en 1989 (après que l'hôtel eût connu une période de déclin et de fermeture) explique le mélange d'images en noir et blanc du passé (toréros, célébrités) avec l'univers africain de Peter Beard. Et quel meilleur cadre pour cette passion! c'est au Nord Pinus où Helmut Newton pris les troublantes et iconiques photos en noir et blanc de Charlotte Rampling...

Le résultat est un décor chaleureux et raffiné mixant motifs berbères (coussins, tissus),  fauteuils chesterfield et meubles modernistes chinés au fil de années (et cela bien avant la tendance actuelle) à des éléments traditionnellement provençaux: des boutis, du fer forgé, de la terre cuite... Ce mélange de meubles du passé et du présent  et d'objets locaux et d'ailleurs, crée un lieu singulier, d'ouverture et de tradition profondément arlésien. Et avec une touche d'élégance mondaine, incontournable.

"Le Nord Pinus appartient à la mémoire de tous les arlésiens. Pour moi, enfant, c'était le temple de la villégiature, de la mondanité et surtout de  la tauromachie. Comme un voyage initiatique à l'envers partant de la place du Forum sans la quitter, vers Paris, vers l'Espagne, vers le Monde. Images de Lucia Bose et de Dominguin en costume blanc et or, ce Cocteau et Picasso en cape noire..." 

Christian Lacroix



Et si le Nord Pinus est complet, vous pouvez mélanger les plaisirs en prenant un apéro dans sa terrasse et en dormant à La Pousada chambre d'hôtes atypique mixant aussi les influences : lampes en verre orientales, meubles vintage, têtes de taureau, mosaïques locales... pour obtenir un lieu plein de charme.

Mais Arles a multiples visages et d'autres richesses. Elle  se tourne vers le futur. Cette année (le compte à rebours a commencé) elle fera partie intégrante de l'année culturelle européenne Marseille 2013 :  Frank Gehry, Maja Hoffman, India Mahdavi (Hotel du Cloître et La Chassagnettesont quelques acteurs de cette mutation... Je vous en parlerai très prochainement!

En attendant voici le link pour suivre de près les événements de l'année 2013 Arles 2013 et quelques ADRESSES 

Le magasin des jouets  concept store mélangeant expos de photos et une sélection de vêtements Kult, papéterie japonaise, bijoux...


Le méjan  Un espace à découvrir!

Le Cargo de nuit  salle de concerts incontournable

Le Tambourin 1 rue du Palais 13200 Arles : simple brasserie tenue par un ancien novillero à goûter absolument, la pomme rôtie à l'huile d'olive.

L'Ouvre-boîte  Rue du Cloître 13200 Arles : petite cantine avec sa terrasse ombragée et du chorizo aux noisettes, des oeufs mimosa au wasabi



Crédits photos // Slavia vintage

Aucun commentaire:

Publier un commentaire