dimanche 27 janvier 2013

Tropical Vintage : rotin, teck et imprimés exotiques

En plongeant dans la nouvelle collection de printemps de Zara Home fin décembre, je me suis dit que cette année peut être, j'arriverai à assouvir mon insatiable envie d'imprimés "jungle" initée il y a 3 ans, après l'effet et la découverte sur place des papiers peints de l'Hôtel "Home" à Palermo Hollywood. Cette boutique hôtel (ouverte en 2006 par Patricia 0'Shea &Tom Rixton et conçue par Rodrigo Cunill & Juana Grichener) fut le grand déclencheur du retour du style "50/60's tropical", remis en scène depuis avec grâce et un brin de folie par la designer India Madhavi. 

Impossible de résister au mariage si réussi des fauteuils en teck + meubles 60's aux allures pop + imprimés luxuriants!!! Après ce voyage à Buenos Aires, ma soeur (dont le goût sûr, et sans cesse renouvelé, pour le style tropical est latent dans mesfavoritethings) et moi fûmes, tout naturellement, à la recherche de motifs ananas (merci H&M), feuilles de palmier (précieux papiers peints "The bambou" de Farrow&Ball et "The Palm Jungle" de Cole and Son) et vieux magazines aux motifs hawaïens. Et les fauteuils en rotin et la commode en bambou hérités de la maison de vacances catalane des grands parents, retrouvèrent leur part d'exotisme. 






Photos du site de l'Hôtel Home (Buenos Aires - Palermo Hollywood)

Depuis, j'ai aimé découvrir d'autres nouvelles interprétations réussies de ce style rétro-tropical : la ré-ouverture de l'Hôtel Boca Chica à Acapulco, le Caffé Burlot à Paris, la mise en scène tout en rotin de India Madhavi pour Artcurial... décors me rappelant  les ambiances technicolor du film "Fun in Acapulco" avec Elvis Presley et le début des années 60, lorsque cette ville mexicaine était LA destination à la mode du tout Hollywood. S'y croisaient autour d'un cocktail Frank Sinatra, John Wayne, Ava Gadner... Ainsi que Tarzan, l'acteur Johnny Weissmuller qui fut même copropriétaire de l'hôtel "Los Flamingos"  et dont le destin est étroitement lié à la Baie.


Photo du Caffé Burlot (Paris): site Maison Thierry Costes 




Photos du site Hotel Boca Chica (Acapulco)

A la maison, guéridon en osier, fauteuil en rotin et imprimés tropicaux, me rappellent   l'univers de "L'affaire Tequila" (roman "cinématographique" de F.G. Hagenbeck, Denoël, 2011): gangsters et stars cohabitant dans un Acapulco marqué par le cinéma, le business et la mafia...  

Mais mis à part mon imagination, le fait est que vivre auprès  de meubles si étroitement liés à l'esprit vacances et aux soirées à l'extérieur, permet de prolonger l'été hors saison:  mixés à des touches de jaune citron, de vert amande ou de turquoise, l' effet revigorant est garanti!






Photos du site Hotel Boca Chica (Acapulco)



Crédit photo  // SLAVIA VINTAGE

Aucun commentaire:

Publier un commentaire